10 trucs pour manger local en hiver

10 trucs pour manger local en hiver
5 h 15 min , 11 février 2014 7
Publié dans : BLOGUE CUISINE

Manger des aliments produits ici, au Québec, c’est plein de bon sens.

C’est mieux pour…

- L’environnement, en réduisant le transport des aliments.

- L’économie, en créant et sécurisant des emplois dans nos régions.

- La santé, en réduisant le temps entre la cueillette et l’assiette

- Le plaisir, en savourant des produits cueillis à maturité, comme nos délicieuses et juteuses fraises québécoises qui n’ont RIEN À VOIR avec les fraises de la Californie.

Tout ça, c’est bien beau. Mais est-ce possible de manger local l’hiver, sans manger du navet matin, midi, soir?

Que fait-on lorsqu’il fait moins 20 et que nos champs sont couverts de neige ? La réponse : on ouvre l’oeil au supermarché !

Voici 10 aliments d’ici que vous pouvez savourer à l’année : 

1. La pomme du Québec est disponible 12 mois par année et, vérification faite, elle est moins chère que la pomme importée. Saviez-vous que la pomme du Chili parcourt 10 000 km et la Néo-Zélandaise se paie un voyage de 15 000 km pour arriver à notre table?

2. SagamiSavouraDemersLacoste… Le Québec compte d’excellents producteurs de tomates de serre, il s’agit de regarder sur le petit collant apposé sur chaque tomate. Fini les tomates fades et pâteuses. Plus de raison d’acheter des tomates d’ailleurs. Les tomates du Québec sont excellentes (surtout celles mûries sur vigne), disponibles à l’année et pas plus chères (ou à peine, selon les semaines) que les tomates du Mexique.

3. Rehaussez vos sautés asiatiques et vos soupes thaïes avec les bok choy, toy choy et chou napa des fermes Trudeau.

4. Cultivez vos propres fines herbes dans un pot près d’une fenêtre ensoleillée ou tournez-vous vers les fines herbes de Monsieur Basilic.

5. Garnissez vos burgers, sandwichs et sous-marins de laitue Boston produite par les serres Mirabel.

6. Vous habitez la région de Montréal? Pourquoi ne pas essayer les paniers des fermes Lufa? Première serre commerciale sur toit au monde, ils desservent maintenant Montréal, la Rive-Sud et Laval en offrant une grande variété de légumes et fruits, mais aussi des fromages, du pain, des herbes, des huiles, du miel…

7. Vous n’êtes pas dans la région de Montréal? Inscrivez-vous au programme de paniers bio de l’organisme Équiterre afin d’être jumelé à un fermier de famille. Les inscriptions se font en septembre pour les paniers d’hiver et au printemps pour les paniers d’été.

8. Il paraît qu’au Québec, nous avons quelques bons fromages… Blague à part, on n’a pas fini de découvrir (et de savourer) les fromages d’ici. Il y en a vraiment pour tous les goûts et toutes les occasions. Du petit matin de semaine au festin du samedi soir! Évidemment, il y a aussi de lait et le yogourt, dont nous sommes de grands producteurs.

9. Les carnivores ne sont pas en reste. Veau de grain ou de lait du Québec, Porc du Québec, Agneau du Québec, Poulet du Québec… On peut même acheter du boeuf du Québec directement à la ferme, chez un producteur. Sans oublier les cocos! ;-)

10. Pour rehausser le tout, il y a aussi les huiles, vinaigres et condiments de la Maison Orphée. Je n’achète plus d’autre moutarde que la leur!

J’aurais pu nommer les légumes surgelés, les fraises de serre, disponibles de janvier à mai, la farine de blé, l’incomparable sirop d’érable et l’ail du Québec.

Il s’agit d’aller faire un tour à l’épicerie pour constater qu’il y a bien plus que des patates et du navet en plein hiver. J’ai vu des carottes, des champignons, du chou, des endives, de la bette à carde, des oignons, des betteraves portant tous avec fierté la mention « Produit du Québec ». Et ces beaux produits d’ici n’étaient pas plus chers !

La balle est dans notre camp. Comme consommateur, nous pouvons ouvrir l’oeil et étirer la main pour faire une place aux produits d’ici dans notre panier.

Après tout, nos papilles seront les premières gagnantes au jeu!

Bon appétit,

Geneviève

xxx

N’hésitez pas à commenter et partager ce billet. Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter ou sur Facebook.

Crédit photo : 79 ideas

 

7 Responses

  1. Marlène Guay dit :

    Merci Geneviève de nous sensibiliser à concommer de plus en plus de produits du Québec. Je surveille et je suis étonnée d’en trouver autant à l’épicerie même en hiver et ils sont excellents. C’est un grand plus pour notre santé, notre économie et un coup de pouce pour encourager nos producteurs d’ici.

  2. Lise Doucet dit :

    Bonjour, Je vous trouve tellement chanceuse de pouvoir avoir des produits du Québec à Montréal. Malheureusement, en région, c’est plus difficile. Je suis très préoccupée par la planète et par le respect que nous devons à nos agriculteurs et à nos artisans de notre table. J’ai fait mon marché cette fin de semaine et je n’ai pu trouver de fruits qui venait d’ici (à part les pommes). Les raisins, les melons d’eau, les ananas … provenaient du Chili, du Vietnam ou de quelque part qui est très loin de chez nous. On nous dit souvent, lorsque nous voyageons, d’être prudents à ce que l’on mange dans des pays exotiques et c’est ses mêmes produits qu’on nous vend ici,au Québec? Je suis un peu sceptique. Un rêve … que le Québec deviennent auto-suffisant. Nous avons toutes les ressources pour y arriver! Merci pour vos chroniques, vos livres, votre blogue … merci à vous d’être aussi inspirante et de nous donner constamment des outils pour bien manger et avoir du plaisir à le faire!!!

  3. Raymond Sauvé dit :

    Nous vous Félicitons pour vos présentations sur la nutrition, la simplicité de vos recettes équilibrées,
    vos chroniques, vos émissions, bravo!

  4. Edna Gouin dit :

    Merci pour les recettes et les merveilleux trucs. Je tente de perdre du poids et je consulte votre blogue, je regarde « Cuisine futée » depuis ses débuts et finalement, j’ai acheté tous vos livres!
    Je crois qu’on dit : Être une fan finie!
    Je partage beaucoup vos trucs et recettes avec plein de mamans occupées.
    J’aime beaucoup lorsque vous présentez des versions modifiées de recettes et que vous nous expliquez pourquoi. Vous êtes une merveilleuse communicatrice et vous transmettez bien votre passion.

    Edna Gouin

  5. Marlène dit :

    Il y a aussi le jus de pommes au lieu du jus d’orange, les canneberges séchés au lieu des raisins secs… plein de trucs faciles, pas plus cher!

  6. Céline dit :

    Merci Mme O’Gleman pour ces belles suggestion.
    Ma trouvaille de l’année: les épis de maïs Sunbites

    Ce sont des épis certifiés Aliments du Québec. Emballés sous vide, on peut les manger frais tout au long de l’année.
    C’est sucré et délicieux, et c’est très pratique dans la boîte à lunch des enfants.
    Personnellement, j’en ai toujours dans mon frigo. Un délicieux dépanneur, on ne peut qu’adorer.

  7. hmorneau dit :

    Oublies pas notre tofu: bio , local et vraiment pas cher toute l’année!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>