Noël en Martinique

Noël en Martinique
19 h 53 min , 3 janvier 2013 0

En Martinique, les célébrations de Noël commencent dès le début du mois de décembre avec les « Chanté Nwel ». Ce sont des partys de cantiques de Noël. Les amis et la famille se réunissent et chantent toute la soirée des chants religieux et créoles. De « Minuit chrétien » aux « Anges dans nos campagnes », en passant par une foule de chansons à répondre créoles qui swinguent pas mal plus!

J’ai été invitée chez Élise Germany, à Sainte-Marie, sur la côte Atlantique de la Martinique. À vrai dire, tout le quartier était invité, la fête était même annoncée dans un petit « planning » distribué un peu partout. Par contre, sans avoir été « officiellement » invitée par mon ami Patrick, chez qui je logeais, je n’aurais jamais osé m’immiscer dans le party!

Les invités doivent apporter leur instrument de musique et leur cahier de cantiques. Les hommes arrivent avec la boisson et les femmes, avec des plats, un peu comme nos buffets du temps des Fêtes. Il y a des choses qui ne changent pas d’un pays à l’autre!

Pendant le « Chanté Nwel », une des femmes prend le « lead » et annonce au micro une page du cantique. Ensuite, tout le monde cherche la bonne page et se met à chanter.

Les hommes jouent du tambour…

ou encore frappent avec une fourchette sur une bouteille de rhum. Ça met de l’ambiance!

Comme invitées, nous avons même eu droit à notre baptême. De toute beauté… heureusement que je n’ai pas d’extrait audio!

Et la soirée s’anime au son des « Glo-o-o-o-o-ria ». Ils ajoutent aussi une petite twist antillaise aux cantiques classiques en glissant un « coco » dans les « Échos – les échoco – de nos montagnes ». Très festif!

Pendant que les parents chantent, dansent et jouent du tam-tam, les enfants se bourrent la fraise dans les croustilles et les bonbons. Une autre chose qui ne change pas selon les pays.

Au buffet, il y a les pâtés de Noël, de petits pâtés à la viande miniatures, très similaires à nos pâtés à la viande du Québec. On sert aussi des sablés à la banane et à la goyave, des petits pains sucrés et des quiches. Sans oublier le jambon de Noël, sucré au miel, et la soupe z’habitant, un potage aux légumes cuits avec l’os du jambon.

Il y a aussi une table pour la boisson, avec du rhum, des jus tropicaux et des boissons gazeuses.

Tout est fait à la bonne franquette, sans chichi, avec du plaisir et de la bonne humeur.

Et à 22 h, tout le monde dehors! On retourne chacun chez soi avec des airs de Noël dans la tête qu’on fredonne jusqu’au prochain party de quartier.

Pour ma part, même si je chante affreusement mal, j’adore les chants de Noël et je trouve bien dommage qu’au Québec, ils soient pratiquement confinés à l’Église.

Vivement les « Chanté Nwel » à la martiniquaise pour se mettre dans l’ambiance de Noël!

Sur ce, je vous souhaite de très joyeuses Fêtes et de très bons moments avec ceux que vous aimez.

Geneviève

xxx

Merci à Patrick Duchel pour l’invitation!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>