Un lunch en pièces détachées

Un lunch en pièces détachées
8 h 45 min , 6 février 2012 3
Publié dans : BLOGUE CUISINE
Un lunch en pièces détachées par Geneviève O'Gleman

Lunch en pièces détachées

 

 

Votre petit bec-fin lève le nez sur les sandwichs et les salades et lui préparer un lunch est un vrai casse-tête ? La solution : la déconstruction ! Plutôt que d’assembler un lunch qu’il n’aimera pas, proposez-lui les ingrédients séparément et il pourra picorer à gauche et à droite comme un petit oiseau… avec un appétit d’ogre !

Il faut être rusé pour satisfaire les mini appétits. Misez sur les petites portions et sur la variété. Mieux vaut offrir plusieurs aliments différents en petite quantité, plutôt qu’une grosse portion d’un seul aliment. Avec un lunch en pièces détachées, il ne se sentira pas intimidé, voire découragé, par un énorme sandwich et aura le sentiment qu’il peut choisir ce qu’il veut manger. De plus, l’enfant qui n’aime pas un aliment pourra opter pour les autres éléments de sa boîte à lunch tout en apprivoisant «l’intrus» que vous avez osé ajouter.

Cliquez ici pour préparer votre lunch en pièces détachées.

Lunch par Geneviève O'Gleman

Préparation d’un lunch en pièces détachées

Pour d’autres idées de lunch santé, c’est par ici !

Bons lunchs,

Geneviève O’Gleman Dt.P.

Nutritionniste

3 Responses

  1. Jono dit :

    Je trouve votre idée très efficace avec nos trésors qui mange surtout avec les yeux en premier. Besoin de plein de couleur pour les lunchs.

  2. Patricia dit :

    J’ai fait cela à mon petit garçon à sa première journée de maternelle et sa boîte à lunch est revenu vide. Il a dit avoir aimé sont dîner. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>